skip to Main Content
+32 498 10 13 98 marc.improsjeux@gmail.com

1°  « Il n’y a pas de problème! Il n’y a qu’une situation qui n’a pas encore trouvé de solutionCherchons la ensemble! 

Laissons le mot « problème » aux mathématiciens… » dit le Maître de la Voix du © ScraZami. 

 2°  Avoir un objectif bien déterminé est vital.

Toutefois il y a lieu de savoir si on cherche à éviter quelque chose de déplaisant (éviter de) ou si on va vers (aller vers) vraiment à la recherche d’un projet qui nous plait, pour le plaisir, le fun. Notre « intention » est donc différente et elle influence notre motivation.

Tous ensemble nous recherchons quel est l’objectif du héros et cherchons à savoir ce qu’il aura en plus quand cet objectif sera atteint. C’est ici une timide recherche du but de la vie du héros (sa Mission diront certains) mais pour nous avoir un petit objectif est déjà important.  Dans le (C) ScraZami, c’est « un petit objectif  » à la fois car on garde en tête ce Proverbe Africain:

On peut manger entièrement un éléphant  mais, petit bout par petit bout.

L’important est d’être sur le chemin en sachant où on veut aller, sans quoi gare à la dérive…. A la dérive car nous risquons alors de prendre un des « 6 chemins de travers »:

le doute,

la facilité,

la tristesse,

la résignation,

l’agressivité et

l’avidité. 

Résultat: on perd ou on oublie son projet.

Plus d’infos sur ces « chemins de travers » sur www.impros-jeux.be

    

       

3° Bien connaître ce qui pourrait nous empêcher d’atteindre un objectif est intéressant. 

Cela sécurise et permet de mieux « apprivoiser l’imprévu ». Ainsi tous ensemble nous recherchons ce qui peut empêcher le héros d’atteindre cet objectif. Dans le jeu nous recherchons 3 obstacles à sa motivation. Nous proposons de positiver ces obstacles en les considérant comme ils sont: des étapes.

4° L’attitude que l’on adopte pour faire face à un obstacle est déterminante si on veut trouver des solutions.

Dans sa version « forte » le jeu propose 7 attitudes (via des cartes ATTITUDES) : 

    • L’agressivité,
    • La soumission provocante,
    • La résignation,
    • La fuite 
    • La soumission pure,
    • La superstition.
    • LA SEULE QUI EST STRUCTURANTE EST LA DÉTERMINATION.

   

 Quand on est face à un obstacle il va y avoir un tas de personnes qui vont chercher à nous décourager.

 Nous les appelons les SCRAS. En fait ils utilisent les freins à la communication décrits par Thomas Gordon et adoptent des « ScrAttitudes » . Pour certains cela devient de sales « ScrHabitudes » (Lol) .

6° Le héros doit lui-même chercher un Zami.

Ainsi, afin de ne pas se laisser décourager et perdre son objectif, il doit chercher un Zami et lui remettre « un collier de confiance ». En début de création il est décidé, en commun, s’il y aura dans le jeu de la magie ou non. Si les « improScraZamistes » décident que celle-ci sera présente, on ajoutera un autre carte ZAMI: le ZAMIMAGE.  

                                           

Back To Top