skip to Main Content
+32 498 10 13 98 marc.improsjeux@gmail.com

 

Les différentes sortes de « RENCONTRES D’IMPROS-J’EUX « 

1) Rencontre d’IMPROS-J’EUX CLASSIQUE (One shot ou à thème)

2) Rencontre DANSE, RIRE ET PASSIONS

3) Rencontre IMPROSCRAZAMI

4) Rencontre avec JEUX DE COOPÉRATION, freins à la communication et

« BAO PAO ».

A travers nos Rencontres nous montrons : 

  1. Quels sont les 7 moyens d’entrer en communication avec quelqu’un.
  2. Que la coopération est possible. Le public est partenaire et participe toujours. Nos Rencontres sont très interactives. Les improsjistes vont vous montrer qu’ils savent coopérer entre eux, mais aussi avec vous, qu’ils ont des rêves, des projets, des passions, qu’ils aiment et savent rire, faire la fête, se dépasser.
  3. Que le rire, une ambiance bon enfant, une Conviviale Attitude favorisent la communication. Nos Rencontres sont bruyantes, mais pleines de couleurs, de musique, de rires.
  4. Que l’inclusion est possible car nous venons toujours avec quelques personnes porteuses d’un handicap ou une déficience mentale.
  5. Qu’il y a des freins à la communication et à la coopération.

Pour faire une Rencontre nous avons besoin de:

  • Un espace d’au moins 8 X 8. Pas besoin d’une scène particulière. Nous sommes très flexibles et venons avec tout le matériel nécessaire.
  • Au moins 9 chaises pour nos improsjistes.
  • Deux tables (sono + pour un jeu)
  • Un point électrique et une allonge si la prise se trouve loin.
  • A la fin de la Rencontre nous aimons boire un verre avec vous.
  • A la fin de la Rencontre nous vous demanderons de donner vos impressions sur une fiche appelée « Parchemin »’ ou sur une « Carte Rencontre ». Nous vous inviterons à aller voir régulièrement notre site et vous inscrire sur notre page Facebook Impros-J’Eux ASBL. 

Le coût d’une Rencontre d’Impros-J’Eux ?

Il est de 200 euros + frais de trajets (0,5 € le km au départ de: Rue du stade 17 à 4801 Stembert) pour 2H00.

Nous venons à 9 dont au moins 6 personnes porteuses d’un handicap léger. Nous prouvons ainsi que l’inclusion est possible.

Nous allons partout en Wallonie, mais aussi partout où la langue principale est le français.

Back To Top